Usines de montage automobile : le gouvernement autorise tout le monde

Une liste de 40 concessionnaires a été validée par Ahmed Ouyahia

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le gouvernement ne limitera pas finalement le nombre d’usines de montage automobile à créer en Algérie. Après des semaines de tergiversation, le premier ministre, Ahmed Ouyahia, a fini par accepter tout le monde.

En effet, le premier responsable du gouvernement a validé, ce lundi, la nouvelle liste des opérateurs autorisés, officiellement, à construire des usines de montage automobile en Algérie.

C’est un nombre impressionnant qui n’existe dans aucun pays au monde. « Une liste de 40 concessionnaires a été validée aujourd’hui par le Premier ministre. La marque Kia a été repêchée », annonce une source proche du ministère de l’industrie.

Après avoir critiqué le transfert déguisé de la devise, Ahmed Ouyahia a fini par donner son accord pour la mise en place des usines de montage de mobylettes, voitures de tourisme, véhicules de transport de marchandises, engins, de travaux publics et autocars.

Le ministre de l’industrie est chargé de contacter, dès ce mardi, les « heureux élus », en l’occurrence les concessionnaires automobiles activant sur le marché pour leur annoncer la nouvelle.

Quid des importations

Pour rappel, le gouvernement a gelé toutes les importations des véhicules en 2017. Pour l’année qui vient de commencer, le ministre du Commerce, Mohamed Benmeradi, écarte la possibilité de relancer les importations. Celles-ci ne revient pas « qu’en cas de besoin de certains produits comme les ambulances ».

« Le ministère a mis en place un contingent quantitatif pour les véhicules automobiles à l’exclusion des collections CKD/SKD destinées au montage de véhicules et que cela se fera quand le besoin se fera sentir et qu’il sera annoncé par voie de presse, aussi bien les besoins que ceux qui seront autorisés à le faire », avait annoncé le chef de cabinet du ministère.

Massinissa Ikhlef

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :