Commune de Taghzout (Bouira) : des citoyens ferment le siège de l’APC

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Des dizaines de citoyens ont procédé, hier, à la fermeture du siège de lAPC de Taghzout, 10 kilomètres au nord-est du chef-lieu de la wilaya de Bouira. Originaires des villages de Maadi, Inesman, Tala Bweghlal, Ighil Umenchar, lkef uaarqub … ces protestataires, après une énième réclamation, se sont rendus compte qu’on les berçait de promesses. En fait, ce blocage, était dû au gel du programme complémentaire de raccordement au gaz naturel à l’instar de beaucoup d’autres projets gelés pour cause de «crise financière ». Ces projets de développement dont ceux de raccordement au gaz naturel devaient toucher, entre autres, ces localités de hautes montagnes situées sur le versant sud du Djurdjura très froides en hiver. Cette action de protestation avait pour but d’attirer l’attention des autorités sur la situation que vivent les habitants de ces villages en période de grands froids. Le Maire a déclaré se ranger « du coté de la population quant à leur revendication mais s’est dit contre la fermeture du siège de la mairie qui, en réalité, pénalise le citoyen ». Rappelons que l’Assemblée Populaire Communale de Taghzout est bloquée depuis les dernières élections locales de novembre 2012, les Elus ne s’étant pas entendus pour dégager une majorité avec un exécutif. Après quelques heures de sit-in, les représentants des villageois ont tenu une réunion avec le représentant du Wali, en l’occurrence le DAL (Directeur de l’Administration Locale), le chef de la daïera ainsi que le P APC. Les villageois espèrent que le projet gelé sera relancé et qu’ils pourront enfin bénéficier de cette commodité qu’est le gaz naturel comme beaucoup de citoyens.

Slimane Chabane

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :