Conseil des ministres : disparition mystérieuse des objets autour de Bouteflika

La trituration des images officielles des conseils des ministres est encore une fois prouvée. Sur les séquences diffusées, mercredi dernier par les chaînes de l’ENTV, les observateurs et les citoyens ont pu remarquer l’apparition, puis la disparition de certains objets.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les images du dernier conseil des ministres, tenu mercredi dernier, n’ont pas manqué de susciter la polémique. C’est le montage des séquences diffusées par l’ENTV qui provoque, comme d’habitude, la polémique. Soucieux de montrer un président Bouteflika, toujours affaibli par les séquelles de son AVC, dans de meilleures positions, les gestionnaires de la communication présidentielle n’ont pas hésité, cette fois-ci encore, à ajuster et à réajuster les images données à l’ENTV pour diffusion.

Mais ils ont été pris la main dans le sac. La trituration des images officielles des Conseils des ministres est encore une fois prouvée. Sur les séquences diffusées, mercredi dernier par les chaînes de l’ENTV, les observateurs et les citoyens ont pu remarquer l’apparition, puis la disparition de certains objets.

Comme par magie, des plantes et des verres d’eau qui apparaissent au début de la vidéo du conseil des ministres, s’éclipsent en l’espace de quelques secondes. Mais vers la fin de la vidéo, les objets reviennent à leur place. Intrigant. Sur les réseaux sociaux, les internautes ne cessent de s’interroger sur phénomène, prouvant, selon eux, que pour constituer une vidéo diffusable aux JT de l’ENTV, les responsables de la présidence recourent à de multiples montages.

Le but est de montrer un chef de l’Etat « capable de gérer et de suivre les débats » autour des différents avant projets de loi proposés par le gouvernement pour examen et adoption. Victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC) en 2013, le Chef de l’Etat qui a brigué un quatrième mandat en 2014 ne fait que de rares apparitions. C’est souvent lors des audiences accordées à des responsables étrangers et lors des conseils des ministres.

Mais personne n’est en mesure de prouver son aptitude à communiquer normalement avec ses invités et les membres de son gouvernement. Selon certains observateurs, la participation du chef de l’Etat à ces rendez-vous se limite seulement à la mise en scène pour la prise de photos ou l’enregistrement d’une vidéo de quelques secondes.

Massinissa Ikhlef

 

 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :