En attendant Avril 2019 Le bâton et la carotte

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Tout en réprimant toute action de rue souvent aveuglement, le sommet de l’Etat appelle les partis politiques et les indépendants à participer aux élections présidentielles et à se porter candidat au poste suprême de Président de la République. Y’a de quoi se mordre les doigts jusqu’au sang et même s’édenter contre du béton armé.

Cet appel tombé on ne sait d’où, pousse la farce, voire le sadisme, jusqu’à parler de « la confrontation d’idées et de programmes pour la contribution à un mouvement démocratique ! ». Ou c’est ce qu’on appelle l’auto-flagellation ou carrément un moment d’égarement psychique. Comment peut-on pondre un tel appel, lorsqu’au même moment des Normaliens à Constantine, des Médecins résidents à Ben Aknoun se font tabasser par les forces de l’ordre appartenant à ce même Etat ?

Même aux Etats-Unis, et au niveau de la FIFA, véritable mastodonte sportif, financier et politique  souvent les élections présidentielles, n’échappent pas au phénomène de corruption et de financements occultes des campagnes.

Alors arrêtons ces mensonges vulgaires pour laisser ceux qui sincèrement s’attellent à l’instauration d’une véritables Démocratie. Car ce genre de balivernes ne trompe personne. Même pas les plus naïfs. Même pas ceux-là même qui ont rédigé ce discours et doivent rire sous cape et se murmurer que, fête de la Victoire ou pas, la populace restera toujours ce ramassis de bougnoules duquel on peut se moquer et considérer comme un éternel mineur politique.

M. Kassi

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :