La feuille de route de tous les dangers

Ould Abbès se préparerait « selon des sources généralement bien informées » à mettre en place une feuille de route pour accompagner les projets tels qu’énoncés par le Président allant de 2019 à 2030 ! Une feuille de route ou plutôt un pli qui s’inspirera de l’interview accordée par Fakhamatou à la mystérieuse revue Oxford Business.

Même les jeunots de l’équipe nationale de football n’osent pas avec leurs dirigeants ne serait-ce que penser à établir un plan d’action pour la prochaine coupe d’Afrique des Nations. Les vieillards qui nous dirigent depuis des décennies semblent perdre la notion du temps, de la limite d’âge à la procréation de bébés et d’idées novatrices, de la durée de vie de l’être humain. En fait, ils défient Dieu, les lois de la Nature et la Science à laquelle ils n’ont jamais eu accès. Leur unique science s’appelle la magouille, l’opportunisme et le mercenariat politique.

Comment un sénile à l’orée de sa vie peut-il proposer le mode de vie de 2030 à mon fils et à ma fille qui viennent juste d’accéder à l’université et qui auront dépassé l’âge de Macron en 2030 ? Ceci relève d’une déficience psychologique et ma rappelle ma grand-mère qui nous demandait des bonbons et des friandises à l’âge de 88 ans.

Alors, messieurs mes aïeux, préparez votre propre feuille de route pour là où vous savez (je l’aurais dit même à mon propre père, mais lui n’est pas atteint par cette voracité dont vous êtes submergés  au plus profond de votre moelle) et laissez nos enfants préparer la leur.

A moins que celle que vous rédigez douze ans avant 2030, soit destinée à vos descendants à titre de testament pour leur assurer la main mise sur un pays dont vous avez l’Acte de propriété dûment légalisé depuis le 19 mars 1962.

M. Kassi

 

%d blogueurs aiment cette page :