Le Mehdi de Médine, décoiffe ses congénères

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Connues pour leur crinière sauvageonne et amazone, les Saoudiennes vont peut-être bientôt pouvoir mettre en exergue (et à nu…) cet atout qui manquait à leurs yeux superbement peinturlurés de khôl.

Vous vous rappelez quand on avait fait cas du bouchon (un bout de liège interdit en Arabie pour ses accointances avec certains liquides) poussé un tantinet trop loin et audacieux par le prince héritier Mohamed Ben Salman ? Et bien aujourd’hui il va plus loin en déclamant que le hidjab n’a jamais été jugé obligatoire sous le Rassoul Mohamed QLSSSL ! Avouez que c’est révolutionnaire non seulement au pays d’Essafa oual Maroua mais qui doit aussi mettre à bout de nerf tous les pays dits musulmans. Côté homme bien sûr.

Cela n’a d’important que si ça se concrétise sur le terrain. Une autre paire de manche et un défi pour le nouveau Mehdi de Médine.

Naïvement, une dame de chez nous, heureuse de ce sermon moderniste apostrophe néanmoins : « Mais ils vont finir par le tuer ce Ben Salman ». Ce qu’elle ignore c’est que ces yeux doux ne s’adressent pas aux femmes saoudiennes mais aux Amérloques pour qu’ils les laissent massacrer « en paix » le Yéménites. Hommes et femmes s’entend.

Donnez moi des armes, j’enlève le haut, amadouez et convainquez l’ONU, j’enlève le bas. Voici la nouvelle politique des bédouins saouls de pétrole et de whisky quand ils vont en weekend à Vegas.

M. Kassi

N.B : Lors d’une conférence tenue à l’Université de ………à l’occasion du 8 mars, nous avons compté deux femmes non voilées sur plus d’une centaine de moutahadjibate. Devinez quel était le thème de la conférence : « la place de la femme dans une société moderne à venir ». Personnellement, je ne pense pas qu’on puisse accéder à la modernité avec des parapluies noirs en plein été pour les femmes et à des épouvantails 4 saisons pour les hommes.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :