Bouira, de jeunes bénéficiaires de crédits tiennent un sit-in

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Des jeunes qui ont bénéficié de crédits bancaires ont organisé, aujourd’hui, un sit-in devant l’agence de Bouira de la Banque Nationale d’Algérie (BNA). Cette action de protestation est venue suite au harcèlement dont ces jeunes font l’objet depuis bien longtemps. Etant dans l’impossibilité, pour la majorité d’entre eux, de rembourser dans l’immédiat les prêts dont ils ont bénéficié, ces «entrepreneurs» ont différé à chaque fois le payement de leurs dettes. Contractées dans le cadre des différents dispositifs d’accompagnement : ANSEJ, ANGEM CNAC, ils ont lancé leurs projets dans l’espoir de pouvoir régulariser leur situation.

Aujourd’hui, devant la banque créditrice qui a financé les projets en question, c’est la matraque qui les attendait. En effet, la police qui n’a pas laissé se tenir le sit-in, a embarqué une vingtaine d’entre les protestataires. Le Bureau Régional du Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD) a, dans une déclaration rendue publique, «dénoncé avec vigueur la répression dont ont été victimes les jeunes contestataires» devant le siège de l’agence de la Banque Nationale d’Algérie. La structure régionale du RCD «exige le respect des libertés individuelles et collectives ainsi que la libération immédiate des jeunes arrêtés.»

                                                        Slimane Chabane

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :