Il ne sera généralisé qu’à la fin de l’année : le permis à point enfin lancé

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le permis à point est officiellement lancé. La cérémonie du lancement de ce document, attendu depuis des années, a été organisée, aujourd’hui à Alger. « Ce permis de conduire est hautement sécurisé suivant les normes internationales », explique le ministre de l’Intérieur, Noureddine Bedoui qui a présidé la cérémonie.

Selon lui, « les renseignements qui y figurent » relèvent des strictes prérogatives des Pouvoirs publics et ne peuvent être consultés que par les personnes dûment autorisées par la loi ». Le ministre estime que ce permis de conduire « contribuera activement à la réduction des accidents de la route à travers un système de points avec une approche pédagogique préventive à même d’inciter au respect du code de la route ».

Pour Nourredine Bedoui, ce permis vise à rationaliser les dépenses, accroître l’intervention efficace des Pouvoirs publics en termes de constat des contraventions, de retrait de points et de paiement d’amendes par voie électronique, ajoutant que ce document « sera délivré au niveau de communes pilotes à Alger, avant sa généralisation à l’ensemble des communes du pays avant fin 2018, parallèlement à la généralisation du guichet unique électronique ».

Les communes pilotes choisies pour le lancement de ce permis sont celle de Kouba, Dar El Beida, Alger centre et de Baba Hassen. Dans un premier temps, le permis biométrique à point sera délivré aux bouveaux chauffeurs, ainsi que ceux qui obtiennent de nouvelles catégories de permis (poids lourds, transport etc…). Ainsi le permis classique restera valable jusqu’en 2021, date prévu pour l’application définitive du permis à point.

 La carte grise électronique prête en septembre  

A cette occasion, le ministre de l’Intérieur annonce que la carte les cartes grises électroniques seront délivrées à partir de septembre prochain. « Le processus de modernisation et de numérisation se poursuit intensément et les premières cartes grises électroniques seront délivrées dès septembre 2018 », indique-t-il. Et d’ajouter : « Tous les mécanismes sont réunis pour le lancement du permis de conduire biométrique ».

Selon lui, le système de calcul des points entrera en vigueur « dans les plus brefs délais ». L’objectif du Gouvernement, dit-il, est de « mettre fin à l’administration papier et s’orienter résolument vers l’administration électronique pour l’éradication définitive de la bureaucratie dont souffrait le citoyen ».

  Massinissa Ikhlef 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :