Inauguration d’une ligne de métro Place des Martyres byzantins

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’Algérie ou du moins son Etat a procédé à l’inauguration d’une ligne de métro ne dépassant pas 1 km. Pour se  faire un Chef d’Etat, malade et ne pouvant pas trébucher car assis sur un fauteuil roulant, se déplace à la place des martyres pour inaugurer, ce qu’ailleurs aurait été le fait d’un simple chef de commune. Les conseillers, le frère, le staff, et tutti quanti, n’ont-ils pas eu une seule seconde de honte pour exposer une momie au monde entier ? Que Saïd veuille être Président, cela fait partie d’une logique oligarchique connue, mais pour un frère de sang h’chouma.

Les médias lourds et légers de l’Etat ont passé des heures à nous parler de cette fameuse place des Martyres comme s’il s’agissait de la Place Rouge inaugurée par Lénine. Que disent les journalistes de l’Etat ? Que la place des martyres est marquée  par la présence des Phéniciens, des Byzantins. Point de référents à la présence berbère. On a l’impression que ces derniers n’existaient pas avant l’arrivée de tous ces envahisseurs.

L’Internet nous dit qu’au début de l’invasion musulmane en Afrique du Nord, Koceila roi berbère, s’allie avec les troupes byzantines. Après sa mort la reine Kahina attaque les Omeyyades avec l’aide des Byzantins et les cavaliers Zénètes.

Donc, à qui appartient la Place des Martyrs ?  Aux Vandales ? Aux Byzantins ?  Aux Carthaginois, aux Romains ou tout bêtement aux Tlemçano-marocain ? Et les Berbères dans tout cela ?

M. Kassi

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :