La Police au secours du football

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le Ministère de l’intérieur va désormais s’occuper de la discipline, des arroseurs de pelouse, des stadiers, des revendeurs de billets de matchs et d’on ne sait quoi. A cause de deux matchs qui ont mal tourné, un super ministère va prendre en charge les déboulées de Boukhenchouche, Rial, Hachoud, Benmoussa et tous ceux qui ne savent pas taper du ballon mais qui le font parfaitement sur leur adversaire du jour.

Quand on veut combattre la violence dans les stades, il faut d’abord la combattre dans la Société. Les supporters, chômeurs, drogués et frustrés sexuellement n’essaiment pas que la société. Ils sont partout, à tous les coins de rue. Les hooligans anglais étaient bien plus violents que nos imberbes ados et pourtant, un règlement strict, des mesures répressives dissuasives et carrément des interdictions de stades, ont fini par avoir raison d’eux.

Le problème c’est qu’en Angleterre et ailleurs, les autorités n’ont eu à s’attaquer qu’aux voyous des tribunes. Chez nous la racine du mal est beaucoup plus vaste.

Des arbitres vendus, des présidents de club semant la fitna, des calculs moribonds pour éviter la descente en ligue inférieure et j’en passe. Quand un entraîneur ne respecte pas les décisions de l’arbitre, le joueur ne peut que suivre. Quand un arbitre n’a rien à voir avec sa déontologie et son éthique, les entraîneurs ne feront que suivre. C’est infernal comme cycle et ce n’est pas Badaoui, qui doit être loin de maîtriser le hors jeu ou les dessous de la désignation d’un terrain qui va remédier à quoi que ce soit.

C’est l’éducation des éducateurs (coachs, présidents de club, supporters) qui est la clé de sésame, rien d’autre. Tout le reste n’est que du blabla qui nous mènera vers une autre commission d’enquête
«indépendante» qui débouchera là où ont débouché toutes les commissions d’enquête. C’est-à-dire nulle part.
M. Kassi

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :