Migration clandestin : 15 migrants africains trouvent la mort sur la côte oranaise

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Drame au large de Cap Falcon d’Oran ! Au total quinze candidats à l’émigration clandestine ont trouvé la mort par noyade suite au naufrage de leur embarcation, aujourd’hui au large de Cap Falcon, dans la commune d’Aïn El Turck, à Oran.

Selon la protection civile de la wilaya d’Oran, 19 autres personnes ont pu être sauvées lors de cette traversée. Les mauvaises conditions climatiques ayant sévi sur la région seraient la cause du naufrage de cette embarcation, à bord de laquelle se trouvaient au total 43 personnes qui tentaient de rejoindre les côtes espagnoles.

Coincée entre deux rochers au Cap Falcon, l’embarcation de fortune de ces migrants, ayant pris le large à partir de la côte marocaine, a été découverte par des citoyens. Alertés, les éléments des garde-côtes assistés de ceux de la protection civile ont mobilisés tous les moyens pour secourir les naufragés.

Massinissa Ikhlef 

 

 

 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :