Projet de loi sur la santé : les parlementaires du RCD rejettent « le déni de la réalité socio-sanitaire »

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les parlementaires du RCD expriment leur rejet du projet de loi sur la santé et approuvent le texte consacrant Yennayer comme fête nationale. « Les Parlementaires du RCD, qui ont plaidé pour le retrait du projet de loi du système de santé, rejettent le texte tel que présenté par le gouvernement en votant contre. Ils approuvent la consécration officielle de Yennayer comme fête légale en votant OUI », expliquent les députés du parti dans un communiqué, rendu public aujourd’hui.

Selon eux, le projet de loi sur la santé présentée devant l’Assemblée Nationale soulève de nombreuses critiques. « Le texte consacre un déni de la réalité socio-sanitaire. Il ne fera qu’aggraver la situation, déjà précaire, des couches les plus défavorisées », lit-on dans le même communiqué.

Ce projet de loi, ajoutent les parlementaires du RCD, confirme l’absence de vision stratégique dans le secteur de la santé et dévoile des velléités d’un désengagement de l’Etat quant à la prise en charge gratuite des malades. « De plus, il consacre une prééminence administrative du ministère de la santé qui s’octroie les décisions les plus importantes aux dépens des autres partenaires du secteur », souligne-t-on encore.

Pour les élus du RCD à l’APN, « une loi sanitaire doit découler du choix d’une politique de santé tenant compte de la réalité sociopolitique et économique du pays tout en intégrant, résolument, l’égalité dans la prise en charge des patients dans le secteur public et à travers les prises en charge par les caisses de sécurité sociale ».

S’exprimant sur le projet de loi consacrant Yennayer comme fête nationale légale, le RCD affirme que « ce texte ne vient qu’en réparation d’une injustice historique ». « C’est bien grâce aux sacrifices de plusieurs générations que cet acquis vient renforcer un combat qui continuera jusqu’à ce que Tamazight soit langue des institutions à part entière », précise-t-on dans le même communiqué.

Massinissa Ikhlef 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :