Barbe, claquettes, djelleba, Mercedes et port de Béjaïa

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Voici ce que nous prédisent nos biens pensants cautionnés par le Président. Il faut reconnaître que même les Imams ont droit à une villa et à une Mercedes comme ils le revendiquent. Pourquoi les bagarine de l’APW baillent et lèvent la main pour 40.000 DA alors qu’eux s’égosillent du haut de leur haut parleur agrippés aux mosquées pour ne percevoir que 20.000 DA ?

Les Imams comme leur nom ne l’indique pas, ne croient en rien, ils récitent par cœur la parole de Dieu mais sans jamais la concrétiser. Un barbu respectable et présentable est venu au bureau pour demander à ce qu’on scanne les résultats du BAC faisant que son fils a réussi l’examen au lieu de sa fille. Pour toute réponse, on lui rappelle que cela est h’ram. Il n’en a  cure car, dit-il, sa fille va se marier et n’a pas besoin de diplôme.

Alors que les retraités n’ont été augmentés que de 3, à 5 %, les Imams, à leur tête le fantasque Aya de la Grande mosquée : demandent à être alignés sur la même masse salariale et aux mêmes avantages que les députés. Alors pourquoi ne pas transformer la mosquée pour en faire un fast food plus rentable ?

NB : connaissez-vous Achour le patron du port de Béjaïa ? Allez lui demander une interview et lui parler de Cevital, vous saurez qui il n’est pas, puisqu’il refuse de parler aux médias.

M. Kassi

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :