Gai, gai l’écolier, c’est demain les vacances

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Il fut un temps où le 5 juillet, on allait au stade du 20 août à El Anasser pour fêter l’Independence, la Jeunesse et la fin de l’année scolaire. Ce la s’appelaient Les Algériades. Oui, on ne prenait congé des bancs d’école que le 5 juillet.

Au jour d’aujourd’hui, malgré les promesses de l’ex conseillère à l’Unesco, à savoir Belghebrit, les élèves sont déjà parti en vacances. En voulant réveiller mon fils pensant qu’il avait oublié d’aller à l’école, quelle ne fut ma surprise lorsqu’il m’apprend qu’ils sont en vacances !

Il y a de cela 15 jours, il m’apprenait qu’ils étaient à peine à la moitié du programme scolaire. Alors comment ont fait les enseignants pour réussir cette formidable remontada digne du Réal de Madrid ?

En termes de calculs, cela veut dire que mon enfant aura 4 mois à se croiser les bras. Et les enseignantes et enseignants à être payées avec l’argent du contribuable au grand dam de Takachouf et surtout du niveau alarmant de nos élèves. Bonnes vacances !

M. Kassi

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :