Monuments et sites archéologique d’Alger Héritage des siècles passés

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Alors que le mois du patrimoine a pris fin le 18 mai dernier, un petit bilan sur ce que compte la wilaya d’Alger comme biens archéologiques et monuments historiques classés vient mettre la lumière sur le riche legs des civilisations qui se sont succédé. Un legs qui se veut aujourd’hui, une passerelle nous reliant à notre passé.

Selon la Sous-directeur de l’inventaire des biens culturels au ministère de la Culture, Chanez Bourouis : « Sur un total de 89 monuments et sites archéologiques que compte Alger, et dont 58 sont classés biens culturels nationaux, figurent 68 monuments historiques, 16 sites naturels, 4 sites archéologiques et un ensemble urbain », ajoutant qu’« outre 58 monuments classés, 9 autres monuments ont été inscrits sur la liste de l’inventaire supplémentaire et 5 autres ont fait l’objet d’une ouverture d’instance de classement ».

Parmi ces biens historiques de la wilaya d’Alger, aujourd’hui protégés, les instances concernées ont recensé 14 palais se trouvant pour la plupart à la Casbah contre 30 palais classés disséminés à travers le territoire national. La même source indiquera à l’APS que le « nombre des biens culturels immobiliers au niveau national est de 924 monuments et sites dont 395 monuments et sites classés, 433 autres inscrits sur la liste d’inventaire supplémentaire, 64 sites naturels, 5 parcs culturels, 21 secteurs sauvegardés et 6 monuments faisant l’objet d’une ouverture d’instance de classement ».

Elle citera pour exemple Dar Essouf, Dar Mustapha Pacha, El-Kalaa (La Citadelle), la Grande Mosquée, la mosquée Abderrahmane Et-Thaâlibi, la prison Barberousse (Serkadji), ainsi que le bâtiment de l’hôtel « El Djazair » (El-Madania), le Fort turc (Bordj El-Kiffan), Djenane Rais Hamidou (El Biar), le siège de la Grande Poste…etc, tous figurant sur la liste des biens culturels classés.

De son côté, la vice-présidente de l’Assemblée populaire de la wilaya (APW) d’Alger, Mme Farida Djebali, fera savoir qu’au niveau d’Alger, plus d’une centaine de sites archéologiques, hérités des différents occupants à différentes époques demeurent, à ce jour « non classés » et « en état d’abandon ».

Pour cela, indiquera-t-elle encore, l’APW d’Alger compte organiser prochainement une conférence qui portera sur la restauration de ces sites archéologiques, plus particulièrement les vieux palais, afin de redonner à ces trésors architecturaux leur lustre d’antan. La rencontre en question sera, par ailleurs, l’occasion idoine pour exposer les problèmes rencontrés en matière de restauration et de réhabilitation desdits biens et trouver les solutions adéquates à même de leur redonner une seconde vie.

Mme Farida Djebali notera, à ce titre, que la capitale compte à elle seule « plus de 10 palais parmi les plus beaux du pays, nécessitant des travaux de restauration et de réhabilitation, à l’instar du Fort turc de Bordj el Kiffan, un palais bâti sur un grand rocher mais transformé en marché de fruits et légumes » et de préciser que le palais « Barberousse » à Raïs Hamidou, érigé, il y a plus de cinq siècles nécessitait lui aussi des travaux de réhabilitation et que « la Direction de la Culture de la wilaya d’Alger s’attèle à réhabiliter ces sites pour promouvoir le tourisme dans la capitale ».

La commission de la Culture de l’APW d’Alger est déjà à pied d’œuvre puisqu’elle a récemment lancé les travaux de restauration du site archéologique « Rusgunia » à Tamentfoust. L’ancienne cité romaine renferme un palais, une cathédrale et des bains romains…etc.

Il est à noter enfin que quatre monuments et sites archéologiques ont été classés en 2017, en l’occurrence la Grande poste, l’Université d’Alger, le Théâtre national Algérien « MahieddineBachtarzi » (TNA) et Djenane Lakhdar à El Madania. D’autres monuments (neuf au total) sont en instance dont les dolmens (monuments funéraires) de AïnBenian, DjenaneRahet El Dey à Bologhine, Bordj Istanbul à Bordj El Kiffan et La batterie (Tabbana) de Halq El Oued à Mohammadia (ex Lavigerie), …etc

Kahina A.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :