Ne dites pas à ma mère que je suis violoniste, elle me croit PDG à SONATRACH !

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Il se raconte que lors d’une conférence de presse organisée par SONATRACH, Société qui fait bouffer tout le monde sauf la populace, une femme a fait irruption dans l’antre pour dénoncer un acte de corruption.

Malgré la présence d’Ould Kaddour PDG du pétrole et arabe comme son nom ne l’indique pas, la dame a été éjectée manu militari par les forces du désordre. Pourquoi donc, le ministre n’a-t-il pas réagi ?

Voilà pourquoi : l’Algérie marche de travers à la manière d’une araignée. Voilà pourquoi des larbins fouinent, loupe en main le gaz de schiste pour se revigorer leur panse financière.

Combien de DG de SONATRACH se sont suivis pour faire vivre ce qui fait vivre un peuple dépendant d’une seule huile noire ? Combien de DG payés à plus de 2.200.000,00 de dinars / mois se sont payés nos têtes pour que notre pétrole extrait soit vendu à 0.90 Dollars avant de revenir à Arzew pour être raffiné à 10 Dollars ?

Quel est l’Algérien qui sait que Boumediene autorisait les essais nucléaires à Regane et à Namous jusqu’à août 1974 ? Quel est l’Algérien qui sait que Boumediene en février 1974 n’a nationalisé nos gaz et pétrole qu’à 50 % ? Personne, sauf la France.

Alors j’arrête d’écrire et de dire qu’on est maltraités, je reprends ma guitare qui ne m’a jamais donné de faux son.

M. Kassi

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :