13ème festival national du théâtre universitaire de Sétif : Entre académisme et créativité

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Prévu du 26 juin au 1er juillet 2018 à Sétif, le 13ème Festival national du théâtre universitaire promet d’être un rendez-vous important, au regard du programme arrêté par les organisateurs et du nombre de participants à cette édition.

Dans une conférence de presse animée, hier samedi, au Théâtre national « Mahieddine Bachetarzi » à Alger, le commissaire du festival, Ismaïl Inzarene, accompagné de tout le staff d’organisation, a fait savoir que le mot d’ordre de cette édition est d’établir le lien entre l’aspect académique et la créativité. «Les débuts du festival ont été axés sur l’aspect animation de scène et la mise en place ce rendez-vous culturel. Les recommandations de chaque édition ont fait que l’aspect académique soit lié davantage à la créativité théâtrale».

De son côté, le directeur général de l’Office national des œuvres universitaires, Farouk Boukhlika a indiqué que pas moins de 350 participants dont 300 étudiants et 50 enseignants encadreurs prendront part à cette manifestation organisée sous l’égide du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Ainsi, le public sétifien amateur de 4e art, pourra assister à quatorze spectacles en compétition et six en hors-compétition, présentés par des troupes en venant de neuf universités. Toujours selon le même intervenant : « l’organisation de la 13e édition de ce festival explique l’importance accordée par la tutelle au quatrième art et ce, dans le but de développer la créativité des étudiants et faire émerger de nouveaux talents, pour un meilleur rendement à travers une production artistique de qualité» et d’ajouter que « les nombreux accords signés entre l’Office national des œuvres universitaires et le Théâtre national algérien, dont celui de la réduction du tarif de la billetterie aux étudiants, ainsi que la participation des étudiants aux activités théâtrales du TNA » visent à « inculquer les valeurs du théâtre dans le milieu estudiantin ».

A noter qu’en marge des représentations théâtrales, les organisateurs ont prévu dans l’agenda de la manifestation, une journée d’étude pour célébrer le 40ème anniversaire de l’ouverture de l’université de Sétif. Par ailleurs, plusieurs hommages seront rendus à des comédiens qui ont contribué à l’essor du théâtre algérien, à savoir l’icône des planches, récemment décédée des suites de maladie, la grande Sonia, ainsi que la défunte Néchat Hakima Farah, deux fois lauréate du grand prix du Festival national du théâtre universitaire mais encore Djamel Guermi, Toufik Mezghache, Lamri Kaouane, sans oublier le scénographe Abderahmane Zaboubi et le dramaturge Azzedine Djelaoui.

Kahina A.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :