Annaba: le wali s’oppose à la commémoration de l’assassinat de Boudiaf

Le wali d’Annaba vient de commettre un grave impair. Il s’oppose à l’organisation d’une activité commémorative de l’assassinat, le 29 juin 1992, de l’ancien chef de l’Etat, Mohamed Boudiaf.

Selon le fils du défunt président, le premier responsable de la wilaya d’Annaba a opposé un refus « injustifié » à sa demande d’organiser une activité commémorative au niveau de la maison de la culture de la ville qui porte, pourtant , le nom de Mohamed Boudiaf.

« Le Wali et les responsables de la wilaya d’Annaba vient de rejeter, sans aucun argument, notre demande de commémorer l’assassinat de Mohamed Boudiaf. Nous avons demandé à la wilaya et aux responsables de la maison de la culture qui porte le nom de Mohamed Boudiaf, une autorisation pour organiser cette activité. Dans un premier temps, on nous a demandé de payer les frais de location de la sale estimés à 70 000 DA », dénonce-t-il.

Malgré « notre instance, ajoute-t-il, les responsables de la wilaya en question ont refusé de donner une réponse à notre demande ». « C’est triste ! », lance-t-il. Nacer Boudiaf accuse ainsi « le wali d’Annaba d’être contre Mohamed Boudiaf et son passé de moudjahid qui était l’un des meneurs de la guerre de libération du joug colonial ».

Massinissa Ikhlef 

%d blogueurs aiment cette page :