Colombie, Ivan Duque nouveau président

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L e nouveau Président de la droite conservatrice de la Colombie s’appelle Ivan Duque. Il a été élu dimanche 17 juin à l’issue d’un scrutin qui a vu 54 % des électeurs se rendre aux urnes et exprimer leurs suffrages. Il est ainsi le successeur de Juan Manuel Santos, celui qui a signé en 2016 un accord avec les rebelles colombiens du FARC (Forces Armées Révolutionnaires Colombiennes) qui avaient accepté de déposer les armes et de s’intégrer à la vie politique en constituant un parti. D’ailleurs, l’essentiel de la campagne électorale du candidat gagnant a été concentrée sur la révision de cet accord pour plus de droits pour les victimes du conflit armé. Son adversaire, Gustavo Petro, lui a recueilli 42, 54 7 %.
Ivan Duque, « de la droite dure, » est le plus jeune président élu de la Colombie depuis 1872. Il est opposé à l’accord conclu, sans être opposé à la paix, entre son prédécesseur et les FARC et a promis d’y apporter des changements dans le sens de soulager les victimes de la guerre civile qui a duré 52 ans. « Cette paix dont nous avons rêvé, qui demande des rectifications, aura des corrections pour que les victimes soient au centre du processus, pour garantir vérité, justice et réparation », a-t-il déclaré après l’annonce de sa victoire.
Le nouveau président s’est également engagé à mener le combat contre la corruption et à relancer l’économie nationale, la quatrième d’Amérique latine. .
La Colombie, un pays d’Amérique latine, est confrontée à une grande corruption et des inégalités importantes dans l’éducation et la santé ainsi que la violence de groupes armés se disputant le narcotrafic dans ce pays, premier producteur mondial de cocaïne.

Slimane Chabane

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :