Commémoration de l’assassinat de Matoub Lounes : Vingt ans après, toujours dans le cœur de ses fans

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le 25 juin 1998, Matoub Lounes était assassiné à Thala Bounane. Deux décennies après ce crime abject et lâche, son public reste fidèle à l’artiste, considéré à juste titre, comme une icône du combat pour l’identité amazighe.

A Tizi-Ouzou, la Fondation Matoub-Lounes, en collaboration avec la direction de la culture de la wilaya et le mouvement associatif ont concocté un riche programme de festivités afin de commémorer l’anniversaire de la tragique disparition de chanteur, auteur, compositeur et chantre de la culture et de l’identité berbères.

Hier, lundi, des milliers de personnes hommes, femmes, enfants, représentants des autorités locales, artistes, sportifs et citoyens se sont retrouvés pour un moment de communion sur la tombe du défunt où des gerbes de fleurs ont été déposées. Instant de grande émotion où l’évocation du combat et du sacrifice de Matoub Lounes pour sa langue et sa culture maternelles font encore couler des larmes. La procession s’est ensuite rendue au domicile familial, sis à Taourit-Moussa, dans la commune d’Ait Mahmoud, à une vingtaine de kilomètres au sud-est de Tizi-Ouzou, en guise de soutien à la famille du barde. Parmi les personnalités présentes, le poète Lounis Aït-Menguellet qui sera accueilli par la mère et la sœur du défunt.

Taourirt Moussa se souvient de son enfant prodige

A l’occasion de cette commémoration, le village de naissance de Matoub Lounes s’est paré de portraits de l’artiste et des emblèmes nationaux. Les comités de village de la région d’Ath Douala, en collaboration avec le mouvement associatif, plusieurs directions de wilaya ainsi que des entreprises publiques ont déployés des efforts considérables pour faire de cet événement commémoratif une réussite.

Il faut savoir qu’outre le recueillement sur la tombe de Matoub Lounes, un marathon intitulé « La voix de la vie » a démarré du lieu de l’assassinat à Thala Bounane jusqu’à Thaourirt Moussa. D’autres localités de la wilaya, à l’instar de l’association culturelle « Mouloud Feraoun », ont allumé, dans la soirée, au boulevard Krim-Belkacem, de la nouvelle ville de Tizi Ouzou, mille bougies à la mémoire du barde. Par ailleurs, une gerbe de fleurs a été déposée au mémorial Lounès-Matoub, sis à l’entrée ouest du chef-lieu de la commune de Tizi Ouzou, par le ministre du Tourisme, Abdelkader Benmessaoud, en visite de travail et d’inspection dans la wilaya.

Enfin, l’Office national de culture et de l’information (ONCI) a déployé ses équipes pour l’installation d’une scène et d’écrans géants pour assurer la diffusion du concert donné par Matoub Lounes en 1995 au Zénith de Paris. Cette diffusion a été fusionnée avec des images du public présent à Thaourirt Moussa, une nouveauté qui, selon Malika Matoub donnera l’impression à tous les fans rassemblés en ce 20ème anniversaire, de vivre ces moments avec leur icône.

Kahina A.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :