GENDARMERIE ET POLICE : VERS DES NOUVELLES RADIATIONS ?

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Depuis une semaine des centres de décisions stratégiques pour la sécurité nationale sont l’objet de décision et de remaniement dont les tenants et les aboutissants sont abandonnés à une spéculation qui peut exposer le pays aux pires dangers. Incompétences ? calculs ? dissensions de décideurs mal gérées ?..  Le citoyen algérien découvre chaque jour que le service public est le lieu où s’affrontent des intérêts qui sont souvent à l’opposé de ce que nécessite le sens de l’Etat.

Depuis plusieurs heures maintenant, Alger bruisse de rumeurs concernant de probables remaniements dans la gendarmerie.

C’est ainsi qu’Ameslay a appris que le commandement de la gendarmerie nationale connaitra probablement à son tour de nouvelles destitutions dans la foulée du cocïane-gate. Le général major Menad Nouba, commandant de la gendarmerie nationale, devrait incessamment être remplacé par le général Ghali Benleksir, actuellement commandant régional de la gendarmerie à Blida.

Par ailleurs, on apprend de même source que le chef de sureté de wilaya d’Alger, Nordine Berrachdi, a été relevé de ses fonctions aujourd’hui et qu’il a aussitôt été auditionné par la gendarmerie.

Younes Lakrib

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :