L’Aïd, le petit et le grand

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Nous fêtons, aujourd’hui, le second jour de l’aïd, pas le deuxième. Heureusement, diront certains si non il y aurait risque d’un troisième. Et là, l’économie nationale en pâtirait encore plus. C’est déjà arrivé et nous nous sommes retrouvés parfois avec des journées chômées et payées qui se prolongeaient indéfiniment jusqu’à atteindre 04, voire 05 jours quand le week-end n’est pas loin. Ce n’est pas le cas cette année, hasard de calendrier ? En tout cas, c’est une bonne chose pour l’économie nationale même si les fonctionnaires grincent des dents.
Mais enfin, passons. S’agissant de celui-là, cet aïd, qu’on dit « petit » dans la langue amazighe alors que quasiment on le dit presque plus en arabe, au contre de l’appellation de «l’aïd el fitr », c’est-à-dire de « rupture de jeune » qu’on ne dit plus en tamazight mais que l’on utilise beaucoup dans la langue arabe.
La matinée du premier jour de cette fête, les fidèles vont prier, les autres se réveillent doucement. Puis presque tout le monde durant les deux journées, comme le veut la tradition, les Algériens  vont aller rendre visite aux proches pour leur « pardonner» et se « faire pardonner », en tous cas, oublier leurs différents mais aussi tout simplement se voir et papoter après avoir « popoté » un mois sans arrêt, ce qui a creusé un trou dans leurs poches. Durant les deux jours et au-delà, des millions de « saha aid-k » et «laid ameggaz » seront prononcés machinalement.  
Les bambins qui ont saigné leurs parents dans l’achat des vêtements, très chers cette année, sortiront les montrer à leurs copains, donneront des sueurs froides à tout le voisinage avec les pétards et accompagneront leurs proches dans les visites familiales.
Cet aïd, c’est celui des gâteaux, l’autre, celui de la viande, comme on dit. « L’aïd el adha » ou du sacrifice « du mouton » ; appellation utilisée beaucoup plus par nos compatriotes arabophones alors qu’en tamazight, on dit « le grand aïd » : laid tameqqrant, c’est dans 02 mois et dix jours puis ce sera la rentrée scolaire. Les manages pourront-ils supporter toutes ces dépenses ?  
Au fait, deux questions se posent d’elles-mêmes : 1- laid, c’est un nom féminin ou masculin ? 2- Y a-t-il au monde une fête qui dure plus d’une journée ?
 
                                                                                                                                Slimane Chabane

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :