L’opération est surmédiatisée : la supercherie des 50 000 logements distribués en une seule journée   

Même ce chiffre de 50 000 logements à distribuer en une année est à prendre avec des pincettes

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les autorités ont-elles réellement distribué 50 000 logements en une seule journée ? Rien ne le prouve. Mais en tout cas, l’opération a fait l’objet d’une intense campagne de communication, plusieurs jours avant le jour J.

Des ministres ont été envoyés dans différentes wilayas et des médias lourds publics et parapublics ont été mobilisés pour immortaliser ce moment, qualifié «d’historique ». Il s’agit de la « méga distribution des logements » que les responsables du gouvernement ont organisée, dans la nuit de dimanche dernier.

En effet, pour montrer les « grandes réalisations » du chef de l’Etat et préparer, ce faisant, la prochaine présidentielle. En chef d’orchestre, le ministre de l’habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, n’a pas lésiné sur les moyens pour faire croire que son département a réalisé une première dans le monde : la distribution de 50.000 logements de différentes formules, dont le logement social participatif (LSP), le logement public locatif (LPL) et rural en une seule journée.

Mais plusieurs indices poussent à douter de ce chiffre. Et cela malgré les mises en scène préparées depuis plusieurs semaines. En effet, le gouvernement a mobilisé plusieurs ministres, dont celui de l’Intérieur Noureddine Bedoui, pour présider les cérémonies de remise des clés et des décisions aux bénéficiaires de logements, tout type confondu.

L’ENTV et certaines chaines privées ont même organisé des multiplex pour diffuser, en direct, l’opération. Mais en dehors de ce décors préfabriqué, rien n’indique que le ministère de l’Habitat a réussi cet exploit. Et pour cause, il n’y a plus de chiffres détaillés sur la distribution des logements par wilayas.

Car la diffusion de ces données pourrait permettra de démasquer les auteurs de cette méga supercherie. Ces derniers ont tenté de tromper l’opinion en cachant une vérité. Celle-ci concernant la durée impartie pour l’affectation de ces 50 000 logements.

« J’ai attendu ce logement depuis 17 ans »

Cette opération devra, en réalité, s’étaler sur une année. Ce qui veut dire que, les responsables du gouvernement qui veulent montrer l’ampleur des réalisations, après avoir été acculés sur le sort des 1000 milliards, ont menti, encore une fois, sur cette question. Et encore, même ce chiffre de 50 000 logements à distribuer en une année est à prendre avec des pincettes. Plusieurs programmes lancés, depuis plusieurs années, à l’image de l’AADL 1 et 2, n’ont avancé qu’au ralenti.

Les souscripteurs aux programmes AADL, LPP et LSP prennent, depuis au moins 10 ans, leur mal en patience. Ces derniers attendent, non pas des mensonges officiels, mais du concret et des toits pour abriter leurs familles. Cette tromperie à grande échelle a été dénoncé par des un des souscripteurs et en direct sur la chaîne Dzaïr TV. « Je m’appelle Idir. J’ai 80 ans et j’attends ce logement depuis 17 ans. Le ministre de l’habitat devrait présenter des excuses à tous les souscripteurs », lance un vieux postulant au programme AADL, mettant ainsi dans la gêne la journaliste qui l’interrogeait.

Massinissa Ikhlef   

 

 

 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :