Tébessa, des inondations on touché un centre d’examen Bejaia, des écoles fermées

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Des inondations ont touché jeudi soir Chréa, une commune de la wilaya de Tébessa, dans l’Est algérien. Les fortes chutes de pluie ont provoqué des dégâts matériels importants, charriant des voitures et toutes sortes de d’objets hétéroclites. Le lycée Tayeb Chorfi de la dite commune, centre d’examen du BAC,  a été touché par les inondations et ses murs se sont fissurés.

Cette catastrophe naturelle  a été tellement importante qu’une cellule de crise a été installée au niveau du ministre de l’intérieur alors que le délégué national aux risques majeurs auprès du même département ministériel s’est déplacé dans la wilaya de Tébessa. ,

Durant sa sortie dans les régions et quartiers de Chréa, municipalité située à 45 km au sud du chef-lieu de wilaya, touchés par des pluies diluviennes, le responsable, qui était accompagné du wali a déclaré que cette cellule de crise «transmettra un rapport détaillé sur les dégâts enregistrés aux instances centrales et mobilisera une enveloppe financière pour l’aménagement des régions affectées».

« La nécessité d’adopter une stratégie et des mesures devant préserver la région des inondations » a été soulignée par les citoyens devant le délégué national aux risques majeurs.

Selon les explications fournies, «la crue du oued Abla a été causée par les habitations de fortune, érigées sur les abords du oued et qui ont dévié ce dernier de sa trajectoire et engendré des coulées torrentielles après la chute d’importantes quantités de pluie». Toutefois, les citoyens ont aussi dénoncé le laisser-aller des autorités devant « des avaloirs et des bouches d’égouts bouchées par des ordures et des détritus et des déchets. »  

Comme d’habitude, c’est toujours après une catastrophe, que les responsables déclarent qu’il faut « des études techniques, des opérations d’aménagement, le renouvellement des réseaux d’assainissement, la réhabilitation des réseaux routiers de la même zone…»

Même topo à Bejaia où les fortes précipitations qui se sont abattues depuis lundi sur le nord du pays, ont provoqué des inondations dans plusieurs localités. Des infiltrations d’eau ont été ainsi signalées dans plusieurs quartiers. A l’Est de la wilaya, une école primaire a fermé ses portes. L’éclatement d’une conduite d’eaux usées a été signalé à la cité Ben-Saïd dans la même localité, a indiqué la Protection civile de Bejaïa.
Dans la ville de Bejaia même, à la cité Adrar, à Sidi Ali Lebher, des voies et ruelles ont été inondées, perturbant ainsi la circulation automobile.
À Tazeboujt et à la cité Soumari, des arbres sont tombés sur des habitations à cause d’un vent qui a atteint 80 km/h. aucune victime n’est signalée.  Selon la même source, à Boukhelifa, la Protection civile est intervenue pour secourir une famille dont l’habitation était menacée par les crues des oueds.
Des appels ont été lancés  aux familles afin d’empêcher leurs enfants de se rendre à leurs écoles.

                                                                                                              Slimane Chabane

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :