« Abwab » à la galerie Espaco d’El Achour : Une expo qui ouvre les portes de la réflexion

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Pendant six jours et six nuits, ils ont travaillé sans relâche pour nous offrir une très belle exposition, visible à la galerie Espaco d’El Achour.
« Abwab » a ouvert…ses portes hier ! L’exposition, fruit d’un workshop animé par le plasticien et professeur à l’ESBA, Karim Sergoua, a réuni une dizaine d’étudiants des beaux-arts (onze plus exactement) qui, pendant six jours et pratiquement six nuits n’ont pas lâché leurs pinceaux. Réunis à l’Espace d’Art Contemporain (ESPACO) d’El Achour, ces étudiants, sous la supervision de leur enseignant ont planché sur le thème de la « porte ».
Après avoir longuement débattu des différentes interprétations et symboliques qui pouvaient se cacher derrière une porte, les participants à ce workshop ont laissé libre cours à leur talent. Soutenus par Mme Sadat, directrice de la galerie et initiatrice du projet qui a offert le couvert et le matériel, les participants à cet atelier de création ont justement créé en toute liberté, loin des carcans et des contraintes pédagogiques qui veulent que tout travail soit sanctionné par une note ou appréciation de l’enseignant. Ainsi mis en situation d’émulation, les imaginations se sont débridées et les talents se sont affirmés. Résultat : une belle installation, composée d’un ensemble de portes toutes aussi originales les unes que les autres.
Le vernissage qui a eu lieu jeudi 12 juillet a rassemblé un bel aéropage d’invités mais aussi de passionnés d’arts plastiques, venus nombreux admirer ce travail, né d’une réflexion collective, pour le moins étonnant.
A ce sujet, Karim Sergoua, également commissaire de l’exposition expliquera que le thème des portes (Abwab) « est à prendre dans sa définition large, philosophique, c’est-à-dire l’idée du passage, du choix, de l’inconnu, le dehors et le dedans… L’idée de porte peut évoquer aussi énormément de questionnements ».
Revenant, par ailleurs, sur le choix des étudiants investis dans ce travail, Karim Sergoua indiquera qu’il y a environ 3 mois, on lui avait demandé de choisir des artistes pour prendre part à cet atelier. Il a donc pris le temps d’en discuter avec les étudiants, leur expliquant l’intérêt didactique de cette démarche artistique et ce que l’on attendait d’eux, avant de faire son choix.
Portes réelles, portes dessinées sur toiles ou sur papier, « Abwab » suscite la réflexion et invite à l’interprétation la plus philosophique et la plus spirituelle. L’exposition est visible jusqu’au 19 du mois en cours. A voir absolument.
Kahina A.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :