Bac 2018, 55, 88 % de réussite, les syndicats sceptiques

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les résultats du Baccalauréat de l’année scolaire 2017/208 ont été rendus publics, hier vers 20 heures, sur le site internet d’inforamtion du ministère de l’éducation nationale. Le taux de réussite est officiellement de 55,88 %. La wilaya de Tizi Ouzou est classée première, depuis de nombreuses années au niveau national, avec un taux de 69,18 %. Les syndicats autonomes qui se sont exprimés dés l’annonce des résultats, ont paru sceptiques et ont qualifié le pourcentage de « faible. »

Ainsi, le CLA (Conseil des Lycées d’Alger) d’Idir Achour, qui a qualifié les résultats d’« irrationnels », se base sur le pourcentage (30%) des élèves qui ont eu la moyenné de 10/20 au cours de l’année scolaire, et maintenant, ce chiffe de 55,88 % au sujet duquel il se demande si « ces chiffres sont réels. » Cependant, ce syndicat estime que « le dispositif de lutte contre la triche a porté ses fruits cette année. »

L’UNPEF, (Union Nationale des Professeurs de l’Education et de la Formation), par la bouche de son premier responsable Sadek Dziri a jugé que « plusieurs facteurs rentrent dans le classement des wilayas, notamment les sujets d’examens et le barème … » ???

Meziane Meriane du SNAPEST (Syndicat National Autonome des Professeurs de l’Enseignement Secondaire et Technique), propose « la création d’une commission scientifique de l’éducation pour une évaluation réelle des résultats du BAC. » « Pourquoi 300 000 élèves (50 %) n’ont pas décroché leur BAC ? » se demande le vieux syndicaliste.

Par ailleurs la filière « mathématiques » est celle qui a eu le plus fort pourcentage de réussite au niveau national (78,61 %) et les lettres-philo le plus faible. La wilaya de Oued Souf est classée dernière. Le lycée Hassiba Ben Bouali a eu 100 % de réussite en mathématiques et de bons résultats en général.

Slimane Chabane

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :