Bouira, 07 personnes mortes par noyades depuis le 21 juin

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

07 personnes sont mortes noyés au niveau de la wilaya de Bouira depuis le début de l’été de cette année, selon un bilan de la protection civile. Ces accidents sont survenus dans les barrages et autres retenues collinaires, endroits pourtant interdits à la baignade. Les citoyens imprudents passent outre l’interdiction. Quand il fait très chaud, qu’on a envie de piquer une tête dans l’eau et que la plage est très loin …………….

Or, au vu du nombre de morts, les panneaux signalant l’interdiction ne suffisent point. Des voix s’élèvent pour demander que les autorités compétentes entourent les étendues d’eau par une clôture de sorte à empêcher, surtout les enfants, de s’approcher des étangs. Toutefois, une des 07 victimes de la noyade, survenue à Sour El Ghozlane, une quarantaine de kilomètres au sud de la ville du chef-lieu de wilaya, est un adulte âgé de 48 ans.

En ce moment, une campagne de sensibilisation menée conjointement par la direction de la protection civile de la wilaya de Bouira et l’ANBT (Agence Nationale des Barrages et Transferts) sillonnent des communes où se trouvent les barrages et les retenues colinéaires dans la wilaya afin de dissuader les « resquilleurs » de plonger.

Slimane Chabane

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :