Bouira-At Laaziz, environ 300 arbres fruitiers réduits en cendres

Un incendie a détruit environ 300 arbres fruitiers cette semaine dans la commune d’At Laaziz, une dizaine de kilomètres au nord du chef-lieu de la wilaya de Bouira. C’est au niveau de la localité dite Immouchnen que les dégâts ont été importants. Quelques 300 arbres fruitiers dont principalement des oliviers mais aussi des figuiers, des grenadiers, de la vigne, des abricotiers ont été réduits en cendres.

Ce n’est pas la première fois qu’un tel incendie se déclare dans cette région. Cela fait maintenant trois années que pratiquement le même feu a eu comme point de départ le même endroit, suivre le même itinéraire à la même période. Les habitants du village se sont posés bien des questions. Le point de départ des flammes a été, à chaque fois, au fond du ravin appelé izumbiyen pour monter vers le village et détruire tout sur leur passage jusqu’à atteindre les maisons situées en haut des terrains privés puis traverser la route et continuer pour arriver en haut du col d’Agni qirech.

Sans l’intervention rapide des éléments de la protection civile et des forestiers équipés en matériel anti-incendie et dans le cadre des brigades mobiles, 06 maisons de particuliers auront été complètement brûlées et le feu ne se serait pas arrêté de si tôt.

Les broussailles, les feuilles sèches et les herbes mortes, conjugués avec la direction du vent, ont accéléré l’avancée du feu et surpris les villageois qui ne pouvaient faire grand-chose tellement les flammes étaient hautes et les fumées étouffantes. Seuls la protection civile, bien équipée, pouvait arriver à bout de l’incendie. Les agriculteurs du village étaient peinés de voir leur labeur de plusieurs années partir en fumée en une heure.

·                                                                             Slimane Chabane

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :