Bouira, Le théâtre de plein air inauguré dans l’indifférence

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La  réalisation du théâtre de plein air de Bouira a duré 06 ans au lieu de 30 mois et aura coûté 300 millions DA, une enveloppe plusieurs fois revue à la hausse. Il a été inauguré hier par le wali de Bouira à l’occasion du 05 juillet, fête de l’indépendance et de la jeunesse. Cependant l’histoire de ce théâtre, car il en a une, n’est pas uniquement celle de sous et/ou de délai. C’est l’histoire d’une baptisation débaptisation rebaptisation.

Prévu pour porter le nom du célèbre chanteur Hachemi Guerrouabi dont les parents sont originaires de la région de Bouira de sorte que même la veuve de l’artiste a été contactée, il se verra finalement attribuer le nom du moudjahid Mcheddou Salah dit Muh Aqbaili.

Madame Guerrouabi, très émue au début d’apprendre cette nouvelle a même entamé des préparatifs et envisagé une inauguration grandiose avec les autorités locales.

Quatre walis se sont succédé depuis 2012, le projet a pris un énorme retard dans la réalisation et « sa cagnotte » a été multipliée par presque dix fois et le nom de Hachemi Guerrouabi a été oublié.

Au menu de cette inauguration,  » Idebbalen  » et  » ghaita  pour remettre quelques clés de logements aux bénéficiaires qui les attendaient depuis belle lurette.

                                                                                             Slimane Chabane

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :