Colère des habitants du Sud: « vous avez tout pris et rien redonné à la région »  

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La multiplication des coupures d’électricité et les délestages en cette période de grandes chaleurs suscitent la colère dans le sud du pays. Des habitants de plusieurs wilayas se rebiffent et crient colère. Après ceux de Béchar, il y a quelques jours, c’est au tour des citoyens d’Illizi et de Djanet de monter au créneau pour rappeler aux autorités leur rôle.

« Vous avez tout pris et vous n’avez rien redonné au sud », ont lancé, ce lundi, des dizaines de citoyens de Djanet qui ont accueilli par rassemblement, le président directeur-général (PDG) du groupe Sonelgaz, Mohamed Arkab.

Ayant fait le déplacement pour s’enquérir de l’état d’alimentation de la population en matière d’électricité en cette période rude, le patron de la Sonelgaz a eu droit à beaucoup de critiques. Des dizaines de jeunes, pancartes et banderoles à la main, lui ont rappelé les quatre vérités.

Selon eux, le sud, où sont puisés le pétrole et le gaz exportés contre des devises, est à l’abandon. Et ce n’est pas seulement en matière d’électricité. A Illizi comme à Djanet, Mohamed Arkab a eu du mal à convaincre les citoyens en colère face à la multiplication des coupures d’électricité et les délestages effectués en cette période où les températures avoisinent, selon la météo, les 48° à l’ombre.

Les habitants de ces localités ont exprimé, selon des sources sur place, une série de doléances liées essentiellement à l’amélioration des services d’alimentation en électricité et l’augmentation de la production de la Sonelgaz pour répondre aux besoins des populations qui ne peuvent survivre sans la climatisation.

Il est à rappeler que, depuis quelques jours, une vague de chaleur exceptionnelle sévit dans les régions sud du pays. L’on parle même d’un record mondial de chaleur dans les wilayas de Ouargla.

Selon la population, les températures dépasse la barre des 50°. Outre les coupures d’électricité, les contestataires ont exigé aussi des emplois dans les projets réalisés par la Sonelgaz dans la région.

Dans sa réponse, Mohamed Arkab affirme que d’importants projets énergétiques seront réalisés dans la région pour améliorer le réseau électrique dans la ville de Djanet. Selon lui, Djanet s’est vue accorder un « important » projet de centrale électrique, fonctionnant au gaz, d’une capacité de 30 Mégawatts (MW)   extensibles, après avoir bénéficié d’un terminal arrivée d’un gazoduc de 10 pouces reliant Illizi à Djanet sur 370 km.

Massinissa Ikhlef 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :