Corruption : Un responsable du RND à Tizi Ouzou sous les verrous suite à une histoire de kidnapping

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 

Le RND d’Ahmed Ouyahia vient d’être frappé par un nouveau scandale. Après l’affaire du maire de Ras El-Ma, cette fois-ci il s’agit d’une affaire de corruption pas comme les autres.

En effet, le premier responsable du RND au niveau de la commune Timizart (au Nord de la wilaya de Tizi Ouzou) et néanmoins membre du bureau de wilaya du même parti à Tizi Ouzou et candidat APC sur la liste de ce parti à Timizart aux élections locales de novembre 2017 a été écroué par les éléments de la gendarmerie nationale de Fréha, dans la soirée du mercredi, suite à une tentative d’extorsion d’une somme d’argent sur un jeune de son village.

L’affaire a commencé la semaine écoulée suite à une histoire de mœurs impliquant un jeune du village qui était en relation avec une jeune fille d’un autre village de la même commune. Le scandale éclate lorsque le jeune séquestre la jeune fille pour la violer. C’est ainsi que ce militant du parti d’Ahmed Ouyahia s’est proposé comme intermédiaire, monnayant une contrepartie financière, pour intercéder auprès de la famille de la jeune fille afin d’étouffer le scandale.

Le frère aîné du jeune kidnappeur n’a, vraisemblablement, pas apprécié la démarche de ce responsable du RND. Il s’est présenté, accompagné de son frère, au procureur de la République pour l’informer des faits. La gendarmerie, alertée, a tendue une souricière au maître chanteur. Les billets de banque ont été photocopiés et la conversation téléphonique pour convenir d’un rendez-vous a été enregistrée.

Arrêté en flagrant d’élit, il a été incarcéré au centre pénitencier d’Azazga en attendant sa présentation devant le procureur de la République.

Notons enfin que ce responsable du RND est connu pour ses frasques. Il a récemment tenté de remplacer un des élus de son parti à l’APC Timizart. L’alliance scellée par le FFS avec le RND et le FLN au lendemain des élections du 23 novembre denier bat de l’aile. Des problèmes sont apparus suite à la distribution des couffins de ramadan et quelques aides à l’habitat rural. Depuis presque deux mois, cette alliance a été fragilisée et le P/APC en est arrivé aux insultes avec un élu du RND (3e sur la liste). C’est ainsi que la maître chanteur  a sauté sur l’occasion pour manœuvrer pour prendre la place de son colistier l’accusant d’être un perturbateur.

Rabah Kacimi

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :