Enfin officialisées, les purges dans les services de sécurités s’étendent

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les autorités qui ont imposé un embargo d’une semaine sur une série de purges touchant les services de sécurités viennent de rendre publique une partie des sanctions, dont certaines sont déguisées en mise à la retraite, qui ont touché leur haute hiérarchie.

Dans son édition du 28 juin, Ameslay avait fait état de la radiation du chef de sureté de wilaya d’Alger, Noureddine Berrachedi, et du remplacement du commandant en chef de la gendarmerie nationale, le général Menad Nouba, par le général Ghali Belkesir. Ce n’est qu’aujourd’hui que les deux informations viennent d’être confirmées, accentuant du même coup, le malaise général qui entoure une gestion chaotique de secteurs aussi sensibles que ceux de la sécurité.

Par ailleurs, Ameslay apprend que le divisionnaire de la police de l’aéroport et son staff viennent de se voir notifier le gel de leurs activités. Il en est de même du responsable des douanes et du commissaire responsable de la PAF d’Alger. Depuis ces décisions, c’est le service du renseignement (DSS) qui suit les activités des douanes au sein de l’aéroport.

Enfin, il y a trois jours de cela un individu a été arrêté avec un kilo de cocaïne dans sa valise après avoir subi trois passages au scanner.

Younes Lakrib

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :