Festival national du théâtre amateur de Mostagnem C’est parti pour la 51ème édition

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

C’est aujourd’hui que s’ouvre dans la capitale du Dahra la 51ème édition du Festival national du théâtre amateur.
Organisée à la maison de la culture « Ould Abderrahmane Kaki » de Mostaganem et placée sous le thème « Pour un théâtre qui consacre la paix », cette édition qui se tiendra jusqu’au 17 du mois en cours, verra la participation de 12 troupes théâtrales venant d’une dizaine de wilayas du pays. Les œuvres participantes ont été sélectionnées lors des phases qualificatives régionales tenues aux Issers (Boumerdes), Mascara, Mila, Laghouat, Adrar et Béjaïa, où plus de 70 troupes amatrices de théâtre ont été auditionnées par un jury de professionnels.
Les troupes qui ont passé l’écueil des qualifications sont la Coopérative culturelle « Atlis » de Sidi Bel-Abbes qui présentera une pièce intitulée « Elaâb » (le Jeu), le Mouvement théâtral de Koléa (Tipasa) qui concourra avec « Al Ikama El djibrya » (Résidence surveillée), l’association « Moultaqa el Founoun » qui montera sur scène avec une œuvre portant le titre « Indi Rissala » (J’ai une lettre), la Coopérative de théâtre « Bidoun houdoud » de la wilaya de Boumerdes qui présentera « Caporal », l’association « Essarkha » (Le cri) du théâtre de Skikda qui fera le déplacement avec « Barkin », l’association culturelle « Numidya » de Bordj Bou Arerridj en lice avec la pièce « Tastanou Fal Hitt », l’association culturelle « Tafat Aït Abbas » de Bejaïa avec « Tajaït » et l’association culturelle « Edderb El Açil » des arts dramatiques de la wilaya de Laghouat avec la pièce « Assouat El Hamach oual Kanadyl ».
Cette 51ème édition verra aussi la participation, hors compétition, de quatre pièces théâtrales présentées par des troupes amateurs, en l’occurrence « Bab Errih » (la porte du vent) de l’association de théâtre de Boudouaou, « Sid Ennaib » de l’association le trio « El Ouaki » du théâtre de Guelma, « El Menfi » (L’exilé) de l’association des arts dramatiques d’Adrar et « Oued El Gharbi » de l’association « El Ouane » de Nâama. Ces dernières seront présentées au théâtre « Mustapha Kateb », dans la commune de Stidia et au niveau du théâtre « El Mouja », à Salamandre.
Le Festival national du théâtre amateur (FNTA) de Mostaganem verra, comme à l’accoutumée, le déroulement d’un programme riche, parallèlement à la compétition officielle, à commencer par un séminaire consacré au mouvement théâtral amateur intitulé « Réalité et les aspirations futures »
Les festivaliers seront également conviés à assister à une journée de solidarité avec le peuple palestinien, placée sous le slogan « La place du chahid dans le théâtre » qui se tiendra à la bibliothèque principale de lecture publique « Mouldi Belhamissi » de Mostaganem.
Le programme de la manifestation prévoit, également, au niveau du théâtre régional « Si Djillali Ben Abdelhalim » la tenue de deux ateliers de formations, le premier consacré à l’éclairage et le second à « la communication culturelle et la commercialisation des représentations théâtrales ».
A noter enfin que le jury chargé de départager les œuvres théâtrales en lice est composé de spécialistes du 4ème art, en l’occurrence Mokhtar Othmani, animateur du mouvement du théâtre amateur et ancien wali, l’universitaire Hadj Dahmane (France), le comédien Bouhmama Abdelouahab (Guelma), le comédien Djillali Boudjemâa (Mostaganem) et Mehrez El Ghali (Tunisie).
Kahina A.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :