Naciria (Boumerdès), le RCD dénonce la mauvaise gestion de l’APC

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le conseil communal du RCD de Naciria, à l’Est de Boumerdès, a qualifié la gestion des affaires de la municipalité par l’actuel staff conduit par l’alliance FFS, El Moustakbel et le FLN, « d’échec recommencé. »

Dans un communiqué rendu public et dont nous détenons une copie, le RCD précise que « plus de huit mois après les élections, les élus en charge de gérer les affaires des citoyens de cette commune n’ont pas pu encore lancer la machine du développement. »

Il a qualifié la démarche de cette alliance d’une politique qui mène droit à l’impasse car, lit-on dans le document, « cette alliance ne repose pas sur un programme bien ficelé mais sur la répartition des postes rémunérés entre élus transformant ainsi l’APC en une agence d’emploi. »

Cette politique est reconduite, selon le conseil communal du RCD, depuis 2002 et les formations politiques aux commandes des affaires de la municipalité n’ont toujours pas de vision et de compétence pour faire sortir la localité de l’ornière dans laquelle elle se débat depuis plusieurs décennies. »

Le constat « est visible » selon le conseil communal du Parti de Mohcine Belabbas qui énumère les problèmes dans lesquels se débat la population locale, notamment, « le manque d’eau potable dans les villages, le manque de raccordements au réseau d’assainissement, l’absence de l’éclairage public dans plusieurs localités de la commune. »

La fuite en avant de l’exécutif municipal fait que ce dernier « n’arrive pas à tracer un programme et se fixer des objectifs pour rendre le quotidien des citoyens vivable » selon le même document du RCD.

Le conseil communal du RCD de Naciria énumère d’autres griefs contre les Elus de la majorité dont « le manque d’entretien des écoles et l’absence de bus de transport scolaire dans plusieurs villages. » Il a accuse l’actuel staff communal de reconduire les mêmes lignes du « discours populiste, de fausses promesses ainsi que le et manque de transparence et de volonté politique qui ne mèneront qu’à l’échec inévitable. »

Le conseil communal du RCD, dans la même déclaration, réitère, en tant que force avant-gardiste, « ses engagements, sa transparence dans la gestion notamment par son principe de démocratie participative. »

Il dénonce également « l’irresponsabilité et le manque de vision de l’actuel exécutif communal qui met en danger l’avenir de la commune» selon les Elus RCD. « Nous appelons la population à rester vigilante et rappelons la nécessité de sa mobilisation et son adhésion à l’action politique pour donner un nouveau départ à la commune » ajoute encore le conseil communal RCD de Naciria.

Le RCD informe les citoyens qu’un meeting populaire aura lieu prochainement pour expliquer la situation dans laquelle se débat la commune et les positions de ses élus à travers notamment les différentes sessions de l’assemblée populaire communale.

Zitouni Youcef

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :