Seul un pays jeune peut gagner une coupe du monde

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Aujourd’hui nous avons vu à l’œuvre un pays dirigé par un jeune Président et une équipe de football mené par un joueur de 19 ans, triompher du plus prestigieux trophée de la planète.

Chez nous, depuis que nous sommes gouvernés par des vieillards et menés par aucun jeune prodige auquel toutes les portes sont fermées, nous n’avons plus rien gagné.

Donc le rapport intelligence, endurance et jeunesse, rime scientifiquement avec succès et bonheur. Notre prospérité n’est pas pour demain puisque nous ne répondons à aucun de ces critères.

Le seul critère auquel nous répondons est celui de la vieillesse et de la vieillesse avant l’heure. Hier, un jeune, avec barbichette et gandoura s’est présenté devant la Ministre de l’Education, Mme Benghebrit, pour recevoir un prix de félicitations et de mérite. Il prend l’étrenne et refuse de saluer la Ministre qui lui tendait la main. Elle l’interpelle pour la photo souvenir, il s’éloigne, sans un regard de respect dû au rang et à la Dame qui lui faisait face.

Alors les reproches ne peuvent être adressés aux seuls vieillards. Même cette race de jeunes qui sont le résultat de la gouvernance de ces vieux briscards est à condamner au plus haut point.

Quant à une coupe du monde du bonheur, à ce train, elle n’est pas pour demain ni après demain. Elle n’a jamais été à l’ordre du jour de ces canassons. Avec tout le respect à la race équine.

M. Kassi

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :