Sidi Saïd, mortellement analyste et national-patriote   

 

Toujours flanqué de sa casquette de moussaillon des eaux douces, le Secrétaire général de l’Union Générale des travailleurs Algériens, ex-UGTA pour les fidèles à Benhamouda, ne rate aucune occasion pour se taire et dire des inepties dignes des bourdes d’Ould Abbas.

Suite aux dernières recommandations adressées à l’Algérie par le Fond Monétaire International, notre expert ès e-économie a fait aujourd’hui dans le discours tonitruant qui a soulevé un tonnerre d’applaudissements de ses zouaves et de stridents you-you des femmes affiliées à la centrale sans le savoir ni connaître le sens des trois lettres F, M et I.

Que dit notre syndicaliste des temps éculés de manière culottée et ignare ? En gros ceci : « Quoi, le FMI veut nous menacer ? Nous donner des ordres ? L’Algérie n’a d’ordres à recevoir de personne ! C’est un pays souverain qui dirige elle-même les rênes de sa souveraineté. Alors quoi ? Y’a-t-il oui ou non une tutelle dans ce pays ? Si oui, de quoi se mêlent ces Fmistes ? ».

Ainsi donc le sieur Sidi Saïd ignore que le FMI l’a toujours géré et gère tous les pays sous développés comme le sien.

Pôvre Baba Sidou, personnellement je commence à avoir la nette conviction que sous sa casquette…il n’y a rien !

  1. Kassi
%d blogueurs aiment cette page :