Taghzout (Bouira): le wali suspend le P/APC

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le wali de la wilaya de Bouira a procédé hier 24 juillet à la suspension du Président de l’Assemblée Populaire Communale de Taghzout, une dizaine de kilomètres à l’est du chef-lieu de la wilaya de Bouira.

L’Elu sur la liste FLN, Chabane chaouche Mouloud, avait emporté 06 sièges sur 15 et quelques voix de plus mais les autres élus (RCD et RND) ont refusé de former l’exécutif et de travailler avec lui. Après moult tergiversations, négociations et tractations qui ont duré 07 mois (depuis les élections locales du 23 novembre 2017),  les 15 membres de l’assemblée n’ont pas pu s’entendre sur un exécutif qui aurait permis à l’APC de fonctionner, aux citoyens de voir leurs problèmes réglés et le développement de la municipalité relancé.

Le premier magistrat de la wilaya vient de « régler le problème » en écartant celui qui devait être le premier magistrat de la commune. La gestion de la commune de Taghzout aurait été  confiée provisoirement au chef de la daïra de Haizer. Ce qui n’a pas été du gout de dizaines de citoyens qui ont fermé le siège l’APC ce matin, en signe de solidarité avec le désormais ex- Maire.

Cependant, l’observateur est en droit de s’interroger sur la célérité avec laquelle le Wali a suspendu le Maire de Taghzout tout en laissant deux autres APC, Kadiria et Rawrawa en l’occurrence, bloquée depuis les élections locales de novembre dernier.

Dans la lutte sans merci qui oppose les deux partis du pouvoir et au pouvoir, sans aucune  alternance depuis 21 ans, le wali a-t-il choisi son camp ?

Chabane Slimane

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :