Après 7 soldats tués à Skikda: sept morts dues aux intempéries

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

​Des parkingueurs à Souk El Tenine près d’Aokas ont massacré un touriste d’El Oued qui refusait de payer 200 DA.
​A Skikda 15 terroristes assassinent 7 Djounud de l’ANP. Dans les Wilaya 7 morts et des disparus sont signalés suite aux intempéries.
​Au plan national, il y a eu plus 120 mors en un mois sur les routes dus aux accidents de voitures.

​La mort, en Algérie, est le seul et unique substantif en langue, qui devient verbe, pour se conjuguer au passé, au présent et apparemment même au futur.

​Que va disserter Ouyahia au sujet du terrorisme résiduel ? Quel bilan dressera Ould Abbas sur la présidence de Bouteflika ? Le drabki de Neuilly sur Seine s’apprête à revenir pour quelle nouvelle chanson ?

​Tout comme la causa nostra, et la maffia italienne, le Pouvoir algérien respecte l’omerta et ne veut rien dire sur la mort des sept militaires. Il ne dira rien non plus sur les déclarations de Hamel le DGSN. Ni sur le Brésil, ni sur l’Espagne, ni sur le port d’Oran.

​Pourquoi ? Parce que tout simplement tout le monde est mêlé à cette sombre histoire de cocaïne.

​Si tant est qu’elle existe…

​M. Kassi

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :