At Laaziz (Bouira), le village d’Iain Saada sans éclairage public depuis 20 jours

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le village d’Iain Saada, situé à environ 05 kilomètres à l’est du chef-lieu communal, est sans éclairage public depuis une vingtaine de jours.

Entouré d’étendues forestières des quatre points cardinaux, ce qui fait d’elle une zone dangereuse notamment la nuit, cette localité a déjà bénéficié de ce genre d’éclairage branché sur les compteurs des forages d’eau depuis environ 04 ans.

Il y a environ 20 jours, des agents de la Sonelgaz, sans aucune explication, sont venus enlever les compteurs à partir desquels le village était éclairé. Ces compteurs, au nombre de trois, alimentaient depuis des années 03 forages d’eau potable réalisés tout près de la localité afin d’alimenter ses foyers en eau.

Avec la réalisation des grands travaux de transferts d’eau à partir du barrage d e Tilesdit, situé dans les communes de la daïra de Bechloul et avec les forages d’eau qui se sont asséchés, l’APC (l’Assemblée Populaire Communale) ne réglait plus les factures d’électricité des compteurs  installés au niveau des forages d’eau.

Cela a amené automatiquement la Sonelgaz à débrancher les compteurs et à en annuler les contrats avec la mairie d’At Laaziz.  C’est ainsi que l’éclairage public du village d’Iain Saada s’est éteint plongeant ses habitations et ses habitants dans le noir.

Les citoyens de la localité demandent à ce qu’au  moins un compteur soit réintroduit dans le village pour que la lumière revienne.

Mais, pour le moment, « la lumière ne fût pas. »

                                                                                                              Slimane Chabane

 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :