Avions spéciaux au départ de Blida et de Ksar Chellala en direction de Genève:Air Algérie, à défaut de touristes, s’investit dans le sauvetage d’Algériens atteint de choléra

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Rencontre inédite sur le tarmac de l’aéroport de Genève entre Fakhamatou Erraïs Bouteflika et un groupe de malades débarquant d’Ettarf, Tiaret et Blida. Bisous à volonté et à bave abondante.

Le Chef de l’Etat demande à quelques Tiaretis bleuis par le choléra des nouvelles du pays. Les nationaux, les vrais, refusent de répondre. Ils seront illico presto embarqués dans des paniers à salade loués au marché parallèle de Genève par des agents de la Sécurité algérienne et reconduits comme des malpropres aux frontières suisses.

On ne badine pas avec l’autorité algérienne même en terre étrangère, aussi neutre soit-elle. Les nationaux, les vrais bien sûr, mourront pour manque de prise en charge arrivée trop tard à cause d’une grève illégale de la CASNOS.

Quant au Président, il rentrera après un « contrôle médical routinier » et sera accueilli à l’aéroport Houari Boumediene par Ould Abbas et Ahmed Ouyahia.

 

 M. Kassi

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :