Bouira, prière du vendredi : le mensonge pour faire peur aux fidèles

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Aujourd’hui, dans une mosquée de Bouira, un imam, (pas un vrai, y en a-t-il d’ailleurs ?) mais un tout jeune imberbe envoyé pour remplacer l’iman en congé, a déclaré durant la leçon : (ils aiment bien donner des leçons mais se gardent de les appliquer sur eux-mêmes comme disent les curés « faites ce que je dis ne faites pas ce que je fais ») que « celui qui ne fait pas la prière du fedjr aura la tête fracassée plusieurs fois par une pierre au niveau de la tombe. »

Ce jeune, envoyé par une zawiya de Bouira, a cru servir Dieu et la religion en flanquant la frousse aux fidèles venus prier. Sûr de lui, il répétera plusieurs fois la sentence laissant l’assistance troublée et inquiète.

A la fin de la prière, un jeune homme s’est approché de lui pour lui expliquer que « la prière du fedjr n’étant pas obligatoire, Dieu ne pourra punir celui qui ne la fait pas.»

Désarçonnée un moment et croyant qu’il avait affaire à des « paysans », le jeune « imam » avouera une chose plus grave « je voulais parler de la prière de l’aube mais tout en attirant l’attention des gens sur l’importance de celle du fedjr. »

Ne lâchant pas prise et revenant à la charge, le fidèle lui rappellera qu’il avait prononcé le mot fedjr plusieurs fois mais jamais ssubh avant de voir « le donneur de leçon » reconnaitre qu’il s’était trompée et qu’il « voulait parler de l’autre prière. »

Au nom de la religion, on ment pour agrandir et étoffer le rang des fidèles dans l’espoir qu’un jour ces musulmans deviendront des combattants de Dieu alors que dans la réalité, et sans en être conscients, ce seront des défenseurs d’une idéologie qui les nie et les renie.

L’inculture et l’inexpérience des milliers d’imams, l’intolérance de nombreux fidèles et  l’idéologie qui utilise la religion à des fins politiques et politiciennes font beaucoup de mal à la religion, à la société et aux musulmans. Elle a démoli des pays et anéanti des nations.

                                                                                          Slimane Chabane

 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :