Dans l’attente du 5ème mandat: Saha Aïdkoum

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Nous allons procéder à une sorte de chantage.

         Nous acceptons de voter pour un cinquième mandat si :

  •  Abdelâaziz Bouteflika s’en va
  • Une femme se présente aux élections présidentielles
  • Les prix du mouton et du poulet baissent
  • Les hommes arrêtent de battre leur femme
  • L’éducation islamique devient comme tamazight, facultative à l’école
  • La pédophilie et les kidnappings cessent
  • La Justice fait son travail
  • La Police fait son travail et oublie de tabasser les résidents, les retraités de l’armée et les âarouch
  • La sardine, la pomme de terre et les pates rejoignent leur rang de bouffe du pauvre
  • Nos rues sont propres
  • La Palestine a un Etat
  • Ma femme me sourit tous les matins
  • Tous les Saïd de l’UGTA à la Présidence disparaissent
  • Chikhi et Khalifa donnent des noms
  • Le port de Béjaïa ouvre ses portes à nos investisseurs
  • Les prieurs vont faire leur prière ailleurs que dans les aires de spectacle
  • Les instituteurs cessent de battre les élèves
  • L’amour, le théâtre et le chant sont inscrit dans la nouvelle Constitution.

Sinon Saha Aïdkoum quand même.

M. Kassi

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :