Tarihant: plus vieux village de Kabylie

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Sur les quelques 500 villages que compte la wilaya de Tizi- Ouzou, il en est un qui est tout particulier car il est le plus vieux de toute la Kabylie.
Tarihant -c’est son nom- est situé dans la commune de Boudjima. Les fondateurs du village de Tarihant, les trois frères Moussa Ouali, Kaci Ouali et Yahia Ouali, y trouvèrent refuge après avoir tué un sultan.
Mais avant eux, d’autres hommes y ont vécu et ce, depuis la préhistoire, en témoignent ces nombreux vestiges trouvés sur place et qui donnent un aperçu sur la vie des premiers habitants de cette région montagneuse de Kabylie. En effet, la découverte d’industries lithiques et de divers outils en quartzite tels que des grattoirs et des lames marquent la période du Levalloisien ou Paléolithique moyen. Le Moustérien datant du Paléolithique moyen (40.000 à 25.000 ans av. J.C.), est également dominant. Par ailleurs, l’homme protohistorique s’est aussi établi dans cette région, en témoignent ces inscriptions libyques visibles sur les parois des cinq abris se trouvant sur ce site, en l’occurrence Azru T’zizwa, au nord, Azru Allal, Tamda u Qelwac, Azru Uzaghar et bien évidemment, Azru Imeyazen au sud.
A la fin de l’ère protohistorique, l’homme a quitté son habitation primitive pour construire des masures plus confortables puis des villages. Dans la région, les traces de cette évolution sont nombreuses, à l’image du village antique ainsi que deux moulins à huile creusés dans le rocher et remontant à l’antiquité.
Au nord du village, des vestiges d’un village nommé Takvilt (ancien nom de Tarihant) confirment que les Romains sont également passés par là. Les restes d’une kelaâ (forteresse) et lafayer (sentinelle), sont la preuve qu’ils s’y sont établis. Combien de temps ? Nul ne le sait.
Après les Romains, la région connaîtra de nombreuses invasions, notamment celle des Iflissen (Phéniciens). Cependant, à la suite d’un glissement de terrain, les habitants de Takvilt auraient quitté les lieux pour s’établir à Aït Aissa Mimoun et à Blida. Takvilt devient une sorte de village fantôme jusqu’à l’arrivée des trois frères : Moussa Ouali, Kaci Ouali et Yahia Ouali. Ils s’installent à côté d’un arbrisseau, appelé la myrte ou Tarihant en kabyle et construisent leur maison. Puis arrive Meziane N’Ait Meziane pour renforcer les Oualis. Aujourd’hui, Moussa Ouali, Kaci Ouali et Meziane N’Ait Meziane ont fondé lq population du village de Tarihant. Yahia Ouali a fondé les deux villages voisins de Takhamt Neldjir et Tissegouine.
Les habitants de Tarihant dépassent aujourd’hui les 5000 habitants.
Kahina A

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :