Après sa rencontre avec la commission de visionnage du Film Ben M’hidi : Bachir Derraïs se dit optimiste

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le film de Ben M’hidi, bloqué par le ministère des Moudjahidine sera-t-il enfin libéré ? Son réalisateur, Bachir Derraïs se dit, en tout cas, optimiste. « Aujourdhui (ce mercredi), moi et mes proches collaborateurs, nous nous sommes réunis avec les membres de la commission de visionnage des moudjahidine ainsi que les principaux cadres pendant 4 heures. L’ambiance était très cordiale », annonce le réalisateur sur sa page Facebook.

Selon lui, la réunion a donné suite à une « une discussion franche et directe » durant laquelle « il s’est avéré qu’ils y a un mal entendu sur beaucoup des réserves émises par la commission ».

« Nous avons défendu le film et analyser le contenu scène par scène. Nous avons tout argumenté devant ces membres. Et ils nous ont semblé très coopératif et attentifs à nos arguments », précise-t-il, assurant qu’aucune « concession sur les séquences à couper n’a été faites ».

« Nous avons été attentifs et très coopératifs sur les petites erreurs de dates et de quelques petites références historiques qui ont glissé par erreur que nous avons déjà corrigées dans la nouvelle version que nous allons visionner tous ensemble dimanche prochain », ajoute-t-il.

Bachir Derraïs assure aussi que même les scènes montrant les différends entre Ben M’hidi et Ben Bella ont été défendues. « Quant, aux scènes qui dérangent, ils (les membres de la commission ndlr) ont reconnu leur véracité historique et j’ose espérer les convaincre de les accepter telles quelles. Car je ne fais aucune concession comme je l’ai toujours déclaré. Je suis optimiste », écrit-il.

La censure de ce film a donné suite à une véritable polémique opposant, notamment le réalisateur aux ministères de la culture et celui des moudjahidine qui a commandé le film.

Massinissa Ikhlef 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :