Bajolet s’oppose à un 5ème mandat : Fakhamatou Bouteflika mis à l’aise par les services secrets français

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Quand ce sont des opposants algériens qui se mettent en travers de la route de sa Seigneurerie Sir abdelaziz Bouteflika, il n’ya pas de problèmes. Un petit coup de bastonnade, une wilaya qui interdit toute manifestation, un coup de gueule d’Ouyahia, un zest de lacrymogène contre les médecins résidents, et l’affaire est clause.

Mais quand ce sont des Français qui plus est, ont gouté au tâam oul melh chez nous, comme l’ex Ambassadeur, les Algériens ripostent illico presto car ils refusent de se faire malmener par des étrangers plutôt que par leurs compatriotes qu’ils jugent toujours immatures.

Les Français sont civilisés, donc on est obligés de leur faire que des mises au point civilisées, mais les Algériens de Laghouat, Ouargla, Birtouta, Constantine et Lâakiba, c’est autre chose.

Prenez l’exemple de Bernard Bajolet, il raconte dans son bouquin que notre Président est maintenu en vie artificiellement. Quel est l’Algérien, même partisan du 5ème mandat qui l’ignore ?

Tout le monde le sait, mais z’kara fl’egouar on le maintient même si 80 % des Algériens le détestent sur les réseaux sociaux mais qui iront voter pour lui en Avril, car ils procèdent à d’un militantisme fainéant et malgré leurs mails tout à fait en accord avec l’opportunisme ambiant !…

Appelez tous ces charmants Faces bloqueurs à une manif contre un cinquième mandat, contre la corruption, contre les violences faites aux femmes et aux enfants, il n’y aura personne.

Parole de militant aguerri. Car la gangrène a atteint l’os.

  1. Kassi

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :