Bechloul,  une entreprise chinoise viole la législation algérienne

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 

Une entreprise chinoise, installée dans la zone d’activités de Bechloul, a été  l’objet de plusieurs mises en demeure de la part de la direction de l’environnement de la wilaya de Bouira. En raison de ses activités nocives pour la nature, « la d’auphine d’or », une SARL (Société A Responsabilité Limitée) n’arrête pas de « déverser des déchets ferreux et non ferreux et des rejets liquides dans l’oued Zaiane et l’oued Bechloul » selon les responsables de l’environnement.

Ce ne sont pas les seuls griefs retenus officiellement par la direction de l‘environnement de la wilaya de Bouira contre cette entreprise chinoise. En effet, dans la première puis dans la deuxième mise en demeure, dont nous détenons des copies, les autorités locales signale que « l’établissement est opérationnel sans autorisation d’exploitation, ne respecte pas le bornage de la superficie réservée à l’entreprise, les déchets ferreux et non ferreux sont jetés dans les rivières et /ou stockés anarchiquement. »

En outre, les moyens de lutte anti incendie (extincteurs et RIA) ne sont pas visibles, l’endroit prévu pour le stationnement des engins de secours est obturé par un amas de déchets alors qu’une nouvelle installation (fonderie) non prévue dans le dossier final a vu le jour récemment.

La « dauphine d’or », malgré les mises en demeure des autorités, continue de fonctionner. Les travailleurs ont observé des mouvements de grève à plusieurs reprises.

                                                                                                            Slimane Chabane   

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :