Bouira, Festival d’Auzia, culturel ou politique ?

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’Association algérienne de la littérature populaire vient de rendre publique une affiche sur le festival qu’elle envisage d’organiser les 16, 17 et  18 octobre prochain à la maison de la culture Ali Zamoum de Bouira. Du nom d’Auzia (nom antique de Sour El Ghozlane), ce festival culturel est en passe de devenir une tribune de propagande politique en faveur d’un cinquième mandat pour « un candidat » qui n’en est pas encore un.  

L’affiche en question, au lieu d’annoncer  l’organisation de la rencontre  « culturelle » qui se prépare, joue d’abord sur les mots dans le but certainement de faire oublier le hic et l’intrus. Le bureau de Bouira de cette association nationale va organiser la SIXIEME édition du festival  en se déclarant d’emblée en faveur d’un « CINQUIEME mandat pour Bouteflika. »

Outre la radio régionale, l’APC de Sour El Ghozlane, la maison de la culture et l’office pour la promotion et l’animation de la jeunesse, quatre directions de wilayas vont contribuer à ce « festival d’Auzia » qui a tout l’air d’être une campagne électorale avant la période réglementaire. Les autres candidats partent perdants d’avance. Les lignes de départ et d’arrivée ne sont pas situées au même niveau pour tous les concurrents. D’ailleurs, combien y en aura-t-il ?  Et y en aura-t-il ? 

Des lièvres sans aucun doute quand on sait que « le pouvoir a vidé cette élection de sa substance. »

                                                                                                                              Slimane Chabane

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :