Dégradation du cadre de vie à Laaziv (Boumerdès): Le RCD avait alerté sur une telle situation et prédit l’impasse

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le conseil communal du RCD de la commune  de Laaziv (Naciria) à l’est de Boumerdès avait tiré la sonnette d’alarme quant à la dégradation du cadre de vie des citoyens dans la région. Il avait prédit, en juillet dernier d’ailleurs, des scénarii, pour le moins que l’on puisse dire, catastrophiques en qualifiant l’exécutif d’une simple agence d’emploi au service des élus et « autres clients. »

En effet, le CC du RCD Laaziv a rendu public un autre communiqué dans lequel il dénonce les tentatives de l’actuel P/APC, tendance ffs,  de désorienter l’opinion public sur les sujets d’actualités touchant la région. Il s’agit, notamment, de la fermeture du CW 107, la semaine écoulée, par des villageois pour protester suite à un glissement de terrain qui n’a pas été réparé depuis plus de cinq ans.

« Le président de l’APC qui s’est déplacé  sur les lieux le jour de la fermeture de cette route en apportant son soutien à l’action , a préféré se rétracter le lendemain même, en se cachant derrière ses  autorités ‘’ supérieures’’. Dans ce retournement de veste, le premier responsable de la commune a tenté de désorienter l’opinion publique en lançant des accusations diffamatoires contre les uns et les autres pour justifier l’abandon de ses administrés au premier rang desquels ses électeurs et son incapacité à prendre en charge leurs attentes légitimes », lit-on dans le communiqué du CC RCD. 

Les élus de la formation politique de Mohcene Belabbes, avaient déjà prédit une telle situation. « Le conseil communal du RCD de Laaziv, qui a alerté déjà sur l’avènement d’une telle situation à travers son communiqué rendu public le 17 juillet dernier, considère que ces réactions sont une fuite en avant d’un maire incapable d’assumer ses responsabilités » est-il encore mentionné dans le même communiqué. Les mêmes élus estiment que « ces tentatives de désorienter l’opinion public sont d’un temps révolu et qui ne mènent qu’à l’impasse. »

Devant cette situation de marasme et de sous développement que vit cette municipalité, le RCD rappelle ses engagements de transparence, de servir les intérêts de la population et son programme électoral présenté devant les citoyens lors de la campagne pour les élections locales de novembre 2017.

D’ailleurs, lit-on encore dans le communiqué, les six élus RCD de la commune sont « les seuls à initier le débat au sein d’une assemblée morose et gagnée par le clientélisme et qui ne cesse de devenir une boite d’enregistrement. » Le RCD, via le communiqué, renouvelle ainsi son appel aux citoyens de la commune de Laaziv à s’organiser en vue d’une mobilisation afin de construire ensemble un avenir meilleur pour la région.

                                                                                                                Zitouni Youcef 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :