Issad Rebrab: « je n’ai aucune ambition politique »

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le président directeur général (PDG) du groupe Cevital, Issad Rebrab, met fin aux rumeurs le donnant comme candidat à la présidentielle de 2019. « Je n’ai aucune ambition politique. Je suis un développeur dans l’Industrie et dans l’économie. J’apporte ma modeste contribution pour le développement de notre pays », explique l’homme le plus riche d’Algérie.

Et d’ajouter : « je pense que je suis plus utile à la Nation dans le secteur de la création de richesse, d’emploi et le développement de l’économie du pays ». Issad Rebrab s’est exprimé devant les caméras d’une chaîne de télévision privée en marge de la présentation, à la Safex d’Alger, du projet de la machine d’eau ultra pure.

Il y a quelques semaines, le nom d’Issad Rebrab a été donné comme étant un « des sérieux candidats » à la prochaine présidentielle. Cette réponse fera sans nul doute taire les « on dit » devenu des « informations » chez certains sites amateurs de l’info sensationnelle et très peu regardant sur les règles du journalisme qui exigent, en particulier, la vérification et la rigueur dans le traitement des sujets.

Le nom du PDG du groupe Cevital a toujours été cité à l’approche des échéances présidentielles. Des officines occultes tentent de semer le faux pour obtenir le vrai concernant les visées des personnalités politiques et économiques du pays.

Pour rappel, le pouvoir ne cesse de mettre les bâtons dans les roues d’Issad Rebrab pour l’empêcher de se développer davantage, de crainte de le voir prendre de l’envergure et prétendre à prendre la présidence du pays.

A six mois de l’élection présidentielle, l’échéance ne draine toujours pas des prétendants. Hormis quelques candidatures très peu sérieuses, l’élection risque de se dérouler avec un seul candidat qui, de plus, ne jouit pas de ses capacités physiques et, sans doute, même morales.

Massinissa Ikhlef 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :