TIGZIRT : Les sièges de l’APC et de la daira, fermés par les citoyens d’EL Azaïeb

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Depuis mercredi dernier, la mairie et le siège de la daïra de Tigzirt, 35 kilomètres au nord de Tizi Ouzou, sont fermés par les citoyens d’El Azaïeb, un village au sud-ouest de la cité balnéaire.

Les protestataires dénoncent l’attitude des autorités locales, notamment celle du maire qui les « a toujours bernés avec ses promesses, jamais tenues ».

« Arrêtez de bluffer tout un village » ou encore, «On a marre de vos promesses »,lit-on sur des banderoles accrochées sur l’une des portes d’entrée de la mairie et en pleine rue.Depuis plusieurs mois, ces villageois demandent à ce que la route menant vers leur localité, devenue impraticable, soit rénovée.

Pourtant, en date du 09 septembre dernier, une délégation de dix villageois s’est réunie avec le chef de daïra de Tigzirt, les présidents d’APC relevant des communes de ladite daïra et du subdivisionnaire des travaux publics, à l’issue de laquelle, le gérant de l’entreprise EGTP, monsieur Mohamed Hadjout pour ne pas le nommer, s’est engagé à transférer son matériel sur les lieux, au plus tard, le 19 septembre 2018 et ce, pour l’engagement des travaux de noir, du tronçon sus-indiqué,le procès verbal de la réunion fait foi.

A la date indiquée, soit le mercredi dernier, et ne voyant rien venir, ces citoyens ont procédé à la fermeture de la mairie et du siège de la daïra.

Les protestataires que nous avons approché ce dimanche ne décolèrent pas, surtout qu’ils se voient marginaliser, alors que ce sont eux qui ont donné une majorité, quoique relative, au maire, d’obédience FFS.

« Il (le maire ndlr), nous a promis mercredi dernier, qu’il viendrait ce dimanche et fermera, avec nous, la mairie. Il n’est même pas présent aujourd’hui », nous dit l’un des contestataires. D’autres « rebelles » menacent de durcir le mouvement, si les autorités ne tiendraient pas leurs promesses, plusieurs fois renouvelées. Certains d’entre-eux, nous parlent de la fermeture éventuelle du CW 03, allant de la sortie ouest de la ville de Tigzirt vers le lieu-dit la Crête, via El Azïeb.

Quoiqu’il en soit, les protestataires rencontrés ce dimanche devant les sièges de la marie et de la daïra, ne comptent pas mettre fin à leur mouvement de protestation, avant qu’ils ne voient les travaux entamés.

K.Bougdal

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :